SPÉCIAL CRISE SANITAIRE

INFO à partager

Jeudi 21 mai

Communication de Maud : le manuel d’action sur l’espace public « décorer la rue » se trouve dans le lien suivant (ce n’était pas très clair dans le précédent mail ) : https://rdv.extinctionrebellion.fr/index.php/s/QF3wyoeeSK9BKLH#pdfviewer

Communication de Claire : Je me permets de vous contacter pour deux raisons :
– Je suis bénévole Yapluka dans le groupe agri, où j’essaie d’animer avec Thomas Raoulx le projet de jardin partagé situé rue Costebelle, face au collège. J’ai le projet de donner, sur la même parcelle, des cours de jardinage / paysage écologique. J’aurais voulu savoir si vous pouviez communiquer auprès des adhérents sur les deux premières dates, samedi 23 mai et samedi 30 mai, de 15h00 à 18h00. Les thèmes abordés seront « concevoir un jardin écologique » et « le sol cet inconnu ». Le tarif est fixé à 30€ par personne. Je vous mets le lien vers mon agenda sur mon site internet : http://www.zero-dechet-biodiversite.fr/agenda-p309507.html 
Je pensais que ce serait sympa / intéressant / intelligent de mettre en place un réseau de partage d’objets, sur le modèle de ce qui a été fait pour les voitures. Savez-vous comment je peux m’y prendre, et qui contacter pour cela ?

 Communication de Doris : J’ai entendu parler pour la première fois de ma vie de la ferme du Bec Helloin il y a quelques jours sur RCF. J’ai entre temps appris qu’elle était pionnière en ce qui concerne la permaculture en France, très connue dans le monde entier, et que des jardiniers bio de la Plaine s’y sont formés ! Mais je me dis que je ne suis peut-être pas la seule à ignorer ce lieu plein de ressources pour le monde à venir. RCF est une radio confessionnelle mais il n’y a rien de confessionnel dans ces deux interviews : https://rcf.fr/vie-quotidienne/perrine-et-charles-herve-gruyer-des-pionniers-de-la-permaculture
Les trois tomes de « Vivre avec la terre » sont le fruit de plusieurs années de travail. Plus de 1.000 pages dans lesquelles Perrine et Charles Hervé-Gruyer partagent leur expérience et leur savoir. « Notre intention c’était de la faciliter la vie, autant que faire se peut, de ceux qui ont envie de vivre avec la terre. » Ce coffret s’adresse à ceux qui souhaitent vivre en autosuffisance et produire eux-même leur nourriture mais aussi à ceux qui veulent se lancer et créer une ferme à la façon de Perrine et Charles Hervé-Gruyer :
https://rcf.fr/vie-quotidienne/le-ba-ba-de-la-permaculture-par-perrine-et-charles-herve-gruyer
Lien aussi pour aller directement sur le site de la ferme-école

 Communication de Régine

La crise sanitaire que nous traversons interpelle chacun d’entre nous et exige la remise à plat de l’ensemble de nos pratiques démocratiques, environnementales, économiques et politiques sous des formes à définir.
Nombreuses sont les questions que les citoyens se posent quant aux priorités d’un futur à construire et envisager les changements possibles.
Va -t-on continuer à épuiser les ressources naturelles ? A polluer la planète ? Endommager de façon irréversible notre écosystème ?
Mettre en place une meilleure répartition des richesses ?
Reconnaître l’utilité sociale de certains métiers très majoritairement exercés par les femmes ?Instaurer le dialogue social dans les entreprises?
Associer réellement les acteurs de la société civile aux transformations nécessaires, en cessant de tenir les citoyens à l’écart des décisions à prendre à tous les niveaux de l’organisation territoriale : les communes et leurs regroupements, départements, régions, nation. En renonçant aux faux semblants de consultation et en adoptant des règles claires.
Tirer les enseignements de notre dépendance à la mondialisation, aux pratiques ultra – libérales ?
Perpétuer les délocalisations massives de nos productions au détriment d’une consommation de proximité et du développement des circuits courts?
L’opportunité qui nous est ainsi donnée de peser sur notre avenir et celui des générations futures ne doit pas être remis à plus tard, au risque de replonger dans les errements d’avant.
Rendez-vous Citoyen, site consacré à la démocratie participative, vous invite à prendre la parole sur l’ensemble des questions que vous êtes appelés à vous poser en ce moment crucial pour l’avenir de notre vivre ensemble et celui des générations futures.
Votre contribution au débat, vos propositions concrètes seront les bienvenues. Par avance nous vous remercions pour votre participation.rendezvouscitoyen.org      rdv-citoyen@orange.fr  

Mardi 12 mai
un appel à signatureappel commun à une reconstruction écologique, sociale et sanitaire, lancé par plus de 70 organisations (organisations de jeunes et de pans entiers de la société civile). Interpellation de la société civile, ouverte à la signature de tous, fondée sur des propositions concrètes, et une campagne de mobilisation citoyenne à destination des élus. Appel à :
–  Garantir la pérennité des activités essentielles assurées par nos services publics
–  Développer massivement les activités et métiers nécessaires à une reconstruction écologique et sociale    
–  Imposer le ralentissement des activités qui nous mènent à des désastres écologiques et sociaux.

Vendredi 8 mai
une vidéo « vous la voyez » (cette nouvelle société…!) https://tube.extinctionrebellion.fr/videos/watch/2be9110d-36c4-418a-8d87-580a48792c64
Un membre d’Energie-Partagée (EP) a profité de son temps confiner pour recenser les initiatives collaboratives et solidaires  sur le territoire.
« 1001 ressources et initiatives pour agir, soutenir et être soutenu.e »
 https://energie-partagee.org/covid-19-confinement-solidarites-1001-ressources-agir-soutenir-etre-soutenu-pendant-crise-sanitaire/
Vincent LINDON a confié à Mediapart une longue réflexion sur ce que la pandémie révèle du pays qui est le nôtre, la France, sixième puissance mondiale empêtrée dans le dénuement (sanitaire), puis le mensonge (gouvernemental) et désormais la colère (citoyenne). Un texte puissamment politique, avec un objectif : ne pas en rester là. https://www.youtube.com/watch?v=EdZBZUN2t-4

Lundi 27 avril
Masques : Le groupe Conso de Yapluka lance un appel à volontaires afin de confectionner des masques à distribuer en proximité. Appel pour récupérer du matériel (tissu coton et molleton, du fil, de l’élastique, des machines à coudre inutilisées…), découper les patrons (près de la moitié du temps de fabrication des masques), coudre… Plus d’infos sur https://pad.chapril.org/p/YAPLUKA-Masques

Sur Libération : l’après confinement, un grand débat citoyen est urgent et indispensable
https://www.liberation.fr/debats/2020/04/24/sur-l-apres-confinement-un-grand-debat-citoyen-est-urgent-et-indispensable_1786289

Vendredi 24 avril
Le site Internet On n’oubliera pas.
Mettez sur des post-it toutes les incohérences et incuries de nos gouvernants dans la gestion de cette crise. Pour leur rappeler lorsque le moment sera venu ! 

lundi 20 avril
NOUVEAU … à lire : Réflexion argumentée pour une mutation économique et écologique par un groupe réuni autour de Dominique Bourg cliquez ici

Plus Jamais ça! Préparons le jour d’après Une pétition lancée par 15 ONG pour demander des mesures écologiques et solidaires urgentes et préparer l’après.

Le jour d’après : une plateforme de consultation parlementaire pour déposer votre avis

L’an 01 : plateforme de témoignages, de réflexions, radio quotidienne… lancée par F. Ruffin.

https://changerdecap.net   Il s’agit d’un collectif de citoyens
A visionner , la vidéo REPENSER NOTRE MONDE

Par ailleurs, nous vous proposons de collecter la parole des habitants au travers des boites aux lettres de crieur public (l’une d’entre elle est face à la médiathèque)
sur le thème « Pour vous, le jour d’après, c’est … » .
Et nous nous engageons à afficher les messages collectés au prochain porteur de parole, dès qu’il sera possible d’en faire un.
Merci d’indiquer un prénom et un âge, si possible, sur chaque contribution. « 

RELOCALISONS notre consommation

Cette période de confinement est le moment de prendre contact avec les producteurs de votre territoire !
Cela est d’autant plus vrai aujourd’hui, les producteurs ont besoin de s’appuyer sur un réseau de distribution local fort, et nous, nous avons besoin de produits sains, qui n’ont pas fait le tour du monde, ni touchés 50 mains avant d’arriver dans les nôtres…
La plupart des producteurs se sont adaptés à cette période particulière en préparant à la demande, des commandes individuelles ou groupées, que l’on peut récupérer directement à la source ou se faire livrer !
Ceci est donc une incitation enthousiaste à les rencontrer !
Vous trouverez tous les contacts :
– sur la fiche Yapluka « production locale » onglet GROUPE CONSO
– et les horaires et détails des commerces locaux actualisés sur le site de la commune de SAINT PERAY : https://www.stperay.com
Re-localisons !

CRUSSOL FESTIVAL 2020 est annulé

Comprendre les gestes barrière

Un texte Intéressant et instructif : « L’Université Johns Hopkins de Baltimore a envoyé cet excellent résumé pour éviter la contagion, partagez-le, car il est très clair :* Le virus n’est pas un organisme vivant, mais une molécule de protéine (ADN) recouverte d’une couche protectrice de lipides (graisses) qui, lorsqu’elle … lire la suite


YAPLUKA, Crussol en transition
Association qui a pour objet de promouvoir la transition énergétique, écologique, sociale, solidaire, personnelle et collective sur nos territoires en toute indépendance et en étroite coopération avec tous les groupes, mouvements, collectivités territoriales et structures associatives ayant le même but.

Elle est née le 1er avril 2017 du travail d’une équipe suite à la projection du film « DEMAIN »; elle a son siège à Saint-Péray et accueille toutes les bonnes volontés du Pays de Crussol.

 


Le 31 janvier 2020, le site de YAPLUKA a dépassé les 12 000 vues !

—————————————————————————————————–

Pourquoi ce logo ?

Le Y de Yapluka symbolise l’homme.
La sphère bleue indique que notre Terre est au centre de nos préoccupations : toute notre intelligence doit être au service de la planète bleue.
Une feuille qui pousse au bout du bras montre notre ancrage dans la nature et notre relation extrêmement forte avec le reste de la VIE ; nous faisons partie de la terre qui nous nourrit et nous lui devons tout.
Les couleurs du logo passent du noir au vert … symbolisant ainsi la transition vers un avenir durable pour la Nature.
Enfin, la référence à Crussol indique que notre action est locale.